Mon petit cœur de pierre (Lucile Caron-Boyer)

Résumé :  Marion a quatorze ans, un meilleur ami qui s’appelle Tom et un cœur de pierre. Du moins, c’est ce que Tom lui dit souvent, et peut-être qu’il n’a pas tout à fait tort. Cette année, elle rentre en troisième, retrouve son collège, ses camarades de classe, ses habitudes. Rien à signaler donc. Enfin si, peut-être. Le nouveau, Alex, produit sur elle un effet bizarre quand il lui sourit. Et puis il y a ce prof de SVT qui lui rappelle furieusement quelqu’un… Un roman qui parle d’adolescence, de la difficulté d’être différent, et d’amitié. À moins que ce ne soit d’amour, tout simplement.

 

 

 

 

En ce début d’automne je reviens pour vous parler d’une lecture que j’ai terminée la semaine dernière, l’été se prêtant particulièrement bien à des lectures positives et tout comme ma dernière lecture « Le pouvoir des fleurs », il est question d’amour et d’amitié. Je remercie l’auteure pour sa confiance et cette jolie histoire que j’ai lu d’une traite 🙂 !

Je tiens tout de suite à préciser que ce livre s’adresse particulièrement à un public adolescent et que je ne fais donc plus vraiment partie du cœur de cible visé. En cela, j’ai eu l’occasion de lire pas mal de romances adolescentes par le passé et je n’ai donc guère été surpris par le dénouement des événements.

Pour autant, j’ai passé un agréable moment à lire ce récit qui ne se limite pas à parler « d’amourette » (je n’emploie pas ce mot péjorativement) entre adolescents mais évoque aussi les problèmes des conséquences du harcèlement sur le comportement des gens, de l’importance du regard des autres vis à vis du choix de ses relations autant amicales qu’amoureuses.

Tout au long de l’histoire on apprend à s’attacher aux personnages qui évoluent également au rythme des événements qui se déroulent. J’ai particulièrement apprécié comment divers éléments arrivés un peu fortuitement vont avoir un réel impact sur la suite du récit. La petite intrigue sur l’identité du prof de SVT est intéressante et j’ai beaucoup aimé la façon dont celle ci se termine. Je me suis particulièrement attaché à Marion qui au fil des pages évolue progressivement du stade d’une petite chenille en celui d’un joli papillon.

En conclusion j’ai vraiment appréciée la plume délicate de Lucile qui a su construire une véritable ode à l’amitié. Bien que pour le lecteur que je suis aujourd’hui l’histoire m’apparaît un peu simpliste je le recommanderai certainement pour des adolescents et plus encore pour ceux qui se sentiraient comme mis à l’écart parce qu’ils sont légèrement différents.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s