La récréation est terminée ! (ou l’art de la manipulation) : Monique Archen

La récréation est terminéeRésumé : Enfant, Hippolyte Lempreur rêve d’être marionnettiste et de participer activement au festival mondial de Charleville-Mézières. La réalité de la vie lui impose la gestion de l’entreprise familiale de menuiserie-ébénisterie, à laquelle il ajoute la restauration de mobilier ancien sur une touche d’Art nouveau-École de Nancy.
Ne pouvant toutefois s’empêcher de pratiquer son art, année après année, il perfectionne son aptitude à manipuler l’entourage suivant la technique de Machiavel : « le fait du Prince ».
« La griserie de la toute-puissance allait dépasser celle de la richesse » jusqu’au jour où, lors du conseil d’administration devant conclure à sa réélection au poste de président, deux nouveaux jeunes actionnaires font opposition à sa candidature…

Malgré une parution en 2015, il n’existait pas sur la toile d’avis sur La récréation est terminé (ou l’art de la manipulation) de Monique Archen. C’est pourquoi, quand j’ai vu ce livre en partenariat sur le site Livraddict avec un résumé qui m’intriguait je me suis dis que ce serait l’occasion de découvrir l’auteur. Je remercie d’ailleurs les éditions Persée pour leur envoi.

Suite à ma lecture, je dois reconnaître avoir ressenti une certaine déception, j’émettrai donc un avis en demi teinte.

Du point de vue des éléments positifs, la lecture est facile, le récit est cohérent et à une exception près je n’ai aucun grief à faire sur la forme du roman. En ce qui concerne le fond, j’ai beaucoup apprécié le fait que l’auteur intègre sa fiction au milieu d’éléments de la vie réelle et notamment d’en savoir plus sur les métiers du bois et des marionnettes (festival de marionnettes à Charleville-Mézières, théâtre d’ombres asiatique, …). La présence d’annexes en fin de livre ne m’a pas gêné outre mesure.

Venons en maintenant à ce qui m’a empêché de sortir satisfait de ma lecture.

En premier lieu, je trouve que le portrait dressé des différents protagonistes est assez superficiel alors que le nombre restreint de personnages aurait permis de leur donner un minimum de relief. De même, il aurait été souhaitable d’avoir plus de détails sur un certain nombre d’éléments qui sont simplement évoqués comme par exemple la transition entre Hippolyte Lempreur et son père.

Ensuite et c’est là mon principal regret, j’attendais d’un livre qui est « sous-titré » : ou l’art de la manipulation qu’on assiste réellement à la mise en place de « stratégies » de manipulation. En réalité, on peut considérer à la rigueur qu’Hippolyte Lempreur obtient des personnages qui l’entourent un asservissement qui les réduit à l’état de marionnettes. Toutefois, cela n’est pas le fait d’une quelconque manipulation mais uniquement d’une intimidation.

En effet, on fait face à un personnage tyrannique qui dit se référer aux préceptes de Machiavel dans son livre « Le Prince » pour arriver à ses fins mais la seule chose qu’il fait en pratique c’est de dire : Je suis le chef, je décide, ce qu’il appelle Le fait du Prince (je pense que cette expression est d’ailleurs détournée de son sens premier).

Enfin, je considère que le résumé doit être là pour susciter la curiosité du lecteur pas pour « spoiler » l’histoire. Il se trouve qu’ici on n’est davantage dans une fiche de lecture puisque l’on a déjà atteint les trois quarts de l’histoire quand les deux nouveaux actionnaires s’opposent à la candidature d’Hippolyte Lempreur. Un seul événement qui n’est pas indiqué dans le résumé se produit en fin d’ouvrage mais je dois bien avouer que cela ne m’a pas vraiment surpris.

Je pense sincèrement que les « ingrédients » de départ à savoir l’ébénisterie, les marionnettes, la manipulation, … auraient pu offrir une histoire vraiment originale mais que l’utilisation qui en est faite ne permet pas d’en exploiter pleinement le potentiel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s