Les Dames de Riprole, tome 1 : La Dame du Vallon Perdu (Eve Terrellon)

damederiproleRésumé : En l’an de grâce 1416, Isabelle, soeur désargentée du ténébreux Arnault de Riprole, prend la route pour rejoindre le château de son fiancé. Sujette à une guerre endémique, la campagne normande est peu sure et le charroi se fait attaquer. Sauvagement molestée, Isabelle est secourue par Tristan, un chevalier errant. Reconnaissante, elle demande à son frère d’accueillir ce dernier au château, pour qu’il y passe l’hiver avec son écuyer. Le fief est pauvre et la vie s’organise entre les mystérieux déplacements d’Arnault et la passion de Béranger pour la musique. Découvrant peu à peu les blessures qui marquent cette famille, Tristan se sent l’obligation de veiller sur Isabelle.

 

Je profite de ma semaine de vacances pour rédiger les chroniques des livres que j’ai pu lire récemment. Je vous retrouve donc aujourd’hui avec le premier tome de la saga « Les Dames de Riprole », je remercie Livraddict et les éditions Lune Ecarlate pour ce partenariat.

Ce roman fait partie de la collection Lune de Miel, je ne vous surprendrai donc pas en vous disant qu’il s’agit d’une romance historique. En cela, les codes sont respectés, le vocabulaire et les tournures de phrases correspondent bien avec la fin de l’époque médiévale et l’idée qu’on se fait de cette période. (Le Moyen Age n’est pas foncièrement une période qui me passionne et mes connaissances en la matière se résume peu ou prou à ce que j’en ai appris au cours de ma scolarité)

Du point de vue de la forme je tenais à mettre en avant la couverture que je trouve très jolie et l’aspect du papier.

L’histoire en elle même se lit très bien, les personnages sont attachants et on ressent bien la détresse psychologique de ces derniers (en plus de leurs blessures physiques). J’ai apprécié le fait que l’auteur ne s’est pas consacré uniquement sur la romance mais a également créé une intrigue autour des secrets entourant Tristan.

Je n’ai pas à proprement parlé à faire de « critique », le récit se fait sans réelle anicroche, les descriptions sont suffisantes pour pouvoir se projeter bien que je pense que certains points auraient mérité quelques explications complémentaires.

En résumé, je dirais que je trouve la plume de l’auteur intéressante et que même si je n’ai pas eu un coup de cœur à proprement parlé c’était une lecture agréable et j’irai sans doute lire à l’occasion d’autres livres d’Eve Terrellon.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s