Albédo (Sébastien Fritsch)

albedo

Résumé :
L’amitié est ce qui reste quand on a tout perdu. Alors Nil n’hésite pas : dès que Mock le contacte, il accepte de le suivre. Même s’ils ne se sont pas dit un mot depuis quinze ans. Même si c’est pour convoyer une urne funéraire. Et même si la destination n’est autre que Ti-Gwern, cette grande maison où, quelque vingt ans plus tôt, ils étaient une poignée à partager leur jeunesse.
Nil sait pourtant qu’on n’efface pas le temps en remontant une vieille route : les rires et la musique, les vins parfumés, les regards, les désirs qui animaient tous leurs séjours dans ce lieu hors du monde, sont désormais bien loin? sans même parler de Maud.
Alors, est-ce l’amitié ou la nostalgie qui le motive à faire le voyage ? Ou devinerait-il, sans vraiment se l’avouer, que rien n’est vraiment fini tant qu’on ne s’y résigne pas ?

Après un mois d’absence en raison d’un emploi du temps surchargé je reviens avec une belle découverte d’un roman paru au mois de juin. Je tiens à dire merci à Livraddict pour m’avoir proposé ce partenariat. J’adresse des remerciements tout particulier à Sébastien Fritsch pour avoir pu découvrir le fruit de son travail bien entendu mais également pour les superbes marque-pages et pour la dédicace qui m’est allée droit au cœur.

Dans Albédo, Sébastien Fritsch arrive à mêler subtilement suspence, sentiments, souvenir, évolutions et conséquence dans le présent et laisse même une ouverture sur le futur.

Bien qu’il s’agisse d’une fiction, l’histoire est très réaliste. Dès les premières pages j’ai été transporté dans l’histoire avec des descriptions suffisamment précises pour pouvoir se représenter la grande maison de Ti-Gwern sans pour autant rendre la lecture pesante.

Tout au long de ma lecture que j’ai fini en quelques heures j’étais impatient de savoir ce qu’il était arrivé à Mock mais également de savoir comment allait évoluer les relations entre Nil et les trois femmes qui lui tiendront compagnie tout au long du récit.

« Ce roman d’amitié, parcours de musique, de souvenirs et de multiples questions » 

A ces quelques mots laissés par l’auteur qui décrivent parfaitement l’histoire je rajouterai ceux de nostalgie, d’espoir et d’amour qui au delà d’un simple divertissement amènent le lecteur à réfléchir au regard de sa propre expérience.

NB : Mon affection pour les sciences m’amène à vous donner la définition de l’Albédo qui aura toutefois une portée plus philosophique ici : « L’Albédo est une valeur physique qui permet de connaître la quantité de lumière solaire incidente réfléchie par une surface. » (CNRS)

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’auteur c’est par ici. 🙂

Publicités

Une réflexion sur “Albédo (Sébastien Fritsch)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s